Blog
L'enfant qui venait d'un livre - DIDIER VAN CAUWEL
Posté le 22 mars 2011
Avec « L’Enfant qui venait d’un livre » ( Editions Prisma ) Didier Van Cauwelaert invente un nouveau genre : le « romanga ». Côté pile, un roman pour jeunes ados Fantastique, émouvant et cocasse comme il a l’art de les écrire. Côté face, sa version manga, qui se lit à la japonaise, évidemment, à l’envers. Le héros, Zédérem, y prend figure grâce aux illustrations de Patrice Serres et on suit d’un cœur battant les aventures de cet enfant qui fuit dans l’imaginaire une vérité bouleversante. Détient-il, comme il le jure, le pouvoir de guérir par la peinture une maladie orpheline ? Et au fait, pourquoi parle-t-il de façon aussi obsessionnelle de ce mal étrange ? Avec son élégance et sa pudeur habituelles, Didier Van Cauwelaert en dit ici un peu plus long sur le secret de ce livre…

Les œuvres de la célèbre artiste Soy, qui a illustré la couverture et les chapitres du livre, seront mises aux enchères le samedi 26 mars à 18 heures Montpellier, au Musée Fabre, afin de recueillir des fonds qui permettront aux enfants malades d’être opérés et ainsi guéris de ce terrible mal (programme Art espoir ).

© Copyright 2019-2020 Irène Frain.